Montagne des Coins

crêtes de rive droite de l'Arc à la latitude de Montpascal

La Montagne des Coins est, sur la crête de partage des eaux entre Maurienne et Tarentaise, le troisième sommet important, du nord vers le sud, après le Mont du Fût. Le point culminant de cette montagne (le Grand Coin, 2730 m) a, sous quelque angle qu'on le regarde, un profil de pyramide surbaissée. Il doit ce trait à ce qu'il est presque entièrement sculptée dans le flysch* schisto-gréseux (plutôt tendre) du Nummulitique de l'unité ultradauphinoise des Aiguilles d'Arves.

image sensible au survol et au clic

Le versant ouest de la Montagne des Coins vu du sud-ouest, depuis les crêtes du Grand Jarnalet (rive gauche de la vallée des Villards).
En rouge la surface de la pénéplaine anté-triasique ; en jaune la surface de transgression du Tertiaire.
ØUD = chevauchement de l'unité ultradauphinoise principale (des Aiguilles d'Arves) ; ØF= chevauchement de l'écaille intercalaire des Fontanious ; s.C = synclinal de la Chal de Chaussy ; ØM= chevauchement de Montbrunal ;
s.C = synclinal de la Chal de Chaussy; ØgC= chevauchement de La Grande Combe.
pour situer ce cliché dans un contexte plus large voir le panorama de la rive droite de la Maurienne.

Sur le versant ouest de la montagne les conglomérats basaux du flysch forment une ligne d'abrupts (Roche Coquet, Côte Rousse, Coin du Châtel), à mi-hauteur des escarpements supérieurs. On trouve à leur base une bande assez étroite d'affleurements de Permien et de Houiller : elle constitue la semelle stratigraphique de la succession charriée de l'unité des Aiguilles d'Arves proprement dite, toutes les couches du Mésozoïque ayant été enlevées par l'érosion anté-Nummulitique dans cette unité.
En contrebas de cette bande de paléozoïque les abrupts inférieurs sont surtout formés par une bande d'affleurements de gypses triasiques qui représente la suite du coussinet tectonique lubrifiant que l'on observe plus au nord à la base de l'unité des Aiguilles d'Arves. Ils sont ici particulièrement épais puisqu'ils atteignent par exemple plus de 200 m dans l'échine des Porlières. Toutefois il s'avère ici que ces gypses constituent la base stratigraphique d'une unité intercalaire (écaille des Fontanious), comportant aussi du Trias supérieur dolomitique et du Lias inférieur ; c'est par biseautage tectonique que ces derniers terrains s'effilent et disparaissent vers le nord.

image sensible au survol et au clic

La bosse des Porlières, au dessus du col du Chaussy vue de l'ouest, depuis l'Alpettaz
La bosse boisée est entièrement formée par le gypse (qui se poursuit à flanc dans les deux versants nord et sud).
Les schistes aaléniens des prairies de premier plan constituent le sommet de la succession de l'écaille* intercalaire de l'Alpettaz.
ØF = surface de chevauchement de l'unité intercalaire des Fontanious ; ØUD = chevauchement de l'unité principale (des Aiguilles d'Arves).


Enfin, entre cette lame gypseuse et le col du Chaussy, s'intercale une nouvelle succession jurassique à l'endroit (Lias à Jurassique moyen), l'écaille de l'Alpettaz", qui repose sur l'Aalénien du flanc oriental renversé du synclinal du col du Chaussy : le chevauchement de la zone ultradauphinoise se partage donc ici en 3 écailles imbriquées reposant sur un pli couché.

Les couches y forment une succession continue uniformément inclinée vers l'est, qui s'engage, à l'est du col du Bonnet du Prêtre, sous les terrains de la zone subbriançonnaise.

image sensible au survol et au clic

Le versant sud de la Montagne des Coins vu du sud, depuis le sommet de Lancheton.
La large entaille du ravin des Faverottes donne une coupe à peu près complète de la succession nummulitique de la zone ultradauphinoise et permet de constater sa disposition monoclinale.
ØsB = chevauchement de la zone subbriançonnaise (en grande partie masqué sous les éboulis de la Roche Violette).
voir la suite, vers la droite, de ce paysage à la page Grande Moendaz


Elle se termine par la formation olistolitique, à laquelle doivent appartenir les conglomérats et leur substratum Permo-Houiller qui apparaissent au nord du col du Bonnet du Prêtre, dans les replats supérieurs du cirque de Valbuche.

Toutefois les rapports entre ces conglomérats et le flysch ne répondent pas à ce schéma car dans le versant est du col de Valbuche les bancs conglomératiques s'interstratifient dans ceux du flysch. La carte géologique (basée sur les levers très anciens de R.Barbier) les juxtapose par une faille, ce qui n'est pas conforme à cette observation. Il semble en définitive (dans l'attente de nouvelles observations de terrain) que l'on peut donc envisager l'hypothèse d'un passage latéral entre les conglomérats de Valbuche et le flysch, par des indentations à différents niveaux de la succession de ce dernier (c'est ce qui a été envisagé dans le commentaire du cliché).
Si cette hypothèse se révélait correcte cela indiquerait que l'on se trouvait là, au Nummulitique, en bordure occidentale d'un relief en intense démantellement ...

image sensible au survol et au clic

Le versant nord-ouest de la montagne des Coins vu du nord, depuis la pointe de Valbuche
Les alignements de tirets jaunes matérialisent l'attitude des strates du flysch, là où elle a été observée par l'auteur. Les points d'interrogation soulignent l'aspect totalement interprétatif et incertain du tracé de la limite entre flysch et conglomérats de Valbuche.


Détail complémentaire du fond du cirque de Valbuche , vu de l'ouest.

aperçu général sur la Maurienne // aperçu général sur la rive droite de la Maurienne


cartes géologiques au 1/50.000° à consulter : feuilles "La Rochette" et "Saint-Jean de Maurienne"

Carte géologique simplifiée des environs de la Montagne des Coins

redessinée sur la base de la carte géologique d'ensemble des Alpes occidentales, du Léman à Digne, au 1/250.000°", par M.Gidon (1977), publication n° 074
plus au nord ;
plus à l'ouest ; cartes voisines : plus à l'est
plus au sud

Vallée du Bugeon

Mont du Fût

(St-Martin de Belleville)
Montpascal

LOCALITÉS VOISINES

Gitamelon ; Geffriand

Hermillon ; Échaillon

Pointe du Vallon

Grande Moendaz
N.B. Les localités entre parenthèses appartiennent à une autre section du site et leur page s'ouvrira avec l'en-tête correspondant.

 accueil section Maurienne

début de la page

sommaire de GEOL_ALP

Aller à la page d'accueil du site
Dernières retouches apportées à cette page le 3/05/17